Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Métier : chef d'entreprise
Photo Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

En juin 2015, Péninsula fait monter sa participation à 12 pour cent du capital de Carrefour Brésil. Via le fonds Peninsula, Abilio Diniz (Lefigaro) détient désormais 2 places au CA. Il prend la tête du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF) au printemps 2013. La société de capital-risque multiplie par deux ses parts dans le capital de Carrefour France, l'entreprise d’Abilio Diniz devient le 4e sociétaire de Carrefour avec 5,07% du capital.

Des difficultés qui forgent le caractère du chef d'entreprise

Durant de la présidentielle de 1989, Abilio Diniz est pris en otage. Libéré après sept jours de captivité, il sera marqué à vie par cette événement. Il ouvre GPA aux investisseurs en 1995. L'homme d'affaires entame à ce moment une période d’acquisitions qui fera de GPA le chef de file de la commercialisation au Brésil. Au début des années 1990, en pleine crise économique au Brésil, le groupe GPA géré par Abilio Diniz rencontre de graves difficultés financières.

Un entrepreneur qui compte au Brésil

Abilio Diniz a appartenu au cercle des proches de l’ex dirigeant du sous-continent brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva. L'entrepreneur fait partie des personnages les plus charismatiques du sous-continent brésilien. On compte au Brésil Abilio Diniz parmi les célébrités les plus influentes.

La jeunesse brésilienne d'Abilio Diniz

La métropole de Sao Paulo, au Brésil, a vu naître Abilio Diniz en 1936. Le jeune homme est diplômé d'une école de management dans sa ville natale, où il est entré en 1956. C’est aux Etats-Unis qu’Abilio Diniz désire parfaire ses connaissances en économie.

Le partenariat avec Casino, un chapitre inachevé

A l'automne 2013, l’accord conclu avec le groupe français donne la possibilité à Abilio Diniz de ne plus être soumis à la clause de non-concurrence. Il peut de nouveau faire des affaires dans n’importe quel secteur économique. Casino contrôle GPA dès 2012. Le divorce est consommé et l'entrepreneur abandonnera la présidence du conseil d'administration quelques semaines plus tard. Le regroupement de Carrefour Brésil avec Grupo Pão de Açúcar ratera en raison de l'opposition du PDG du groupe Casino et du recul de la Banque Brésilienne de Développement. Abilio Diniz revend des actions à hauteur d'un milliard de dollars à Casino et promet de concéder la tête du Grupo Pão de Açúcar 7 années plus tard à Jean-Charles Naouri, le président directeur général de Casino.